rss F

Le Tulipier du Gabon

24 avril 2019 imprimer imprimer ]

Le Tulipier du Gabon

NOM SCIENTIFIQUE : Spathodea campanulata

TYPE BIOLOGIQUE : Arbre, Ordre des Scrophulariales, Famille des Bignoniaceae

STATUT A LA REUNION : Espèce exotique envahissante INTERDITE

Le tulipier du Gabon (Spathodea campanulata) est une espèce d’arbres de la famille des Bignoniaceae originaire d’Afrique.

Spathodea campanulata est un arbre de taille moyenne atteignant une hauteur de 10 à 35 m, à feuillage caduc, formant une couronne dense, sombre, parfois un peu aplatie. Le tronc peut atteindre 60 cm de diamètre.

Il a été introduit à La Réunion en 1950. Aujourd’hui il est très présent dans les parcs et les espaces urbains de l’île et il est très utilisé comme arbre d’ornement en raison de la beauté de sa floraison et de sa facilité d’adaptation à différents milieux. Il se reproduit par des graines ailées très légères et représente pour les flores indigènes une menace très sérieuse comme plante envahissante. Elle peut également se multiplier par des rejets lorsqu’on l’a coupe au niveau du tronc grâce à son fort pouvoir drageonnant, ce qui n’arrange pas les agents chargés de les éradiquer.

ALERTE

Cette espèce figure parmi les 100 espèces exotiques les plus envahissantes du monde établie par l’UICN

En plus de son effet néfaste (compétition inter-espèce) sur les espèces endémiques de l’île dû à son fort potentiel colonisateur, le Tulipier du Gabon possède des racines qui peuvent boucher les canalisations et casser le béton. Il peut également faire de terribles dégâts lors des cyclones, son système racinaire n’est pas adapté aux vents violents, c’est pourquoi il fait partie des espèces exotiques envahissantes qui méritent d’être éradiquées rapidement.

Pour rappel, cette espèce se trouve également dans la plupart des régions tropicales du monde où il a été introduit, notamment en Asie, en Afrique australe, en Amérique et en Océanie où il est également considéré comme envahissant.

Des actions ont déjà été mises en place, en Juin 2018, treize tulipiers du Gabon situés dans le centre-ville du Tampon ont été élagués. Une décision de la mairie motivée par “la sécurité de tous les usagers et riverains”. C’est un bon début dans la lutte contre cet arbre invasif.

Il fait partie des espèces interdites par le nouvel arrêté ministériel de niveau 2 publié le 11 avril 2019 à La Réunion. Il est donc prohibé de vendre, d’acheter et d’échanger le Tulipier du Gabon.

Si vous observez un Tulipier du Gabon en milieu naturel n’hésitez pas à faire un signalement en ligne sur cette page.

Si un individu se trouve chez vous, il faut l’éradiquer au plus vite.

Pour toutes informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter au 02 62 94 76 40.