rss F
Accueil du site > GEIR > Qu’est-ce-qu’une espèce invasive ?

6 avril 2012 imprimer imprimer ]

Qu’est-ce-qu’une espèce invasive ?

Une « Espèce Invasive » ou « Espèce Exotique Envahissante » (EEE) est une espèce animale ou végétale introduite par l’homme, intentionnellement ou non, sur un territoire où elle n’existait pas avant, entrainant des conséquences négatives sur le plan écologique, économique ou sanitaire.

L’introduction d’une espèce est due à de nombreux vecteurs et les voies d’entrée peuvent être diverses. Quoi qu’il en soit, les activités humaines jouent un rôle déterminant dans l’introduction et la dispersion des espèces végétales ou animales, à travers le monde.
Les voies d’introduction sont pour la plupart volontaires : horticulture, foresterie, chasse, pêche, agriculture… Mais certaines espèces franchissent les frontières de manière accidentelle, par exemple dans le sable ou la terre transportés, via des semences contaminées, par le fret aérien et maritime (contenairs), les engins de transport ou encore les eaux de ballast.
Le Processus Invasion Biologique [ Processus Invasion Biologique (format PDF - 190 ko)] est également une question de temps. Une espèce introduite peut rester longtemps dans le milieu naturel sans devenir envahissante [ Temps de latence (format PDF - 21.2 ko)]. Mais une modification des conditions environnementales (augmentation de la température permettant la reproduction d’un insecte, apparition d’un pollinisateur permettant la production de graines d’une plante…) peut entraîner l’expansion de plus en plus rapide de l’espèce qui devient envahissante et peut alors constituer une menace pour le milieu naturel ou les espèces déjà présentes.

Aujourd’hui, les espèces invasives sont considérées comme une des principales causes de perte de biodiversité au niveau mondial et particulièrement dans les îles océaniques où elles sont perçues comme le premier facteur d’extinction d’espèces, tel le grand gecko vert de Madagascar destructeur de populations de geckos indigènes à Maurice et qui s’attaque également au gecko vert de Manapany originaire de La Réunion ou de transformation d’écosystèmes particulièrement fragiles, tel le goyavier ou le jamrosat qui modifient totalement les écosystèmes forestiers en supplantant les espèces d’arbres indigènes, ou encore la Jacinthe d’eau responsable de l’eutrophisation des plans d’eau.


  • Ravine du Gol envahie par la Jacinthe d’eau (T.MADAULE)

  • Phelsuma grandis : Grand Gecko vert de Madagascar (S.CACERES)



Documents à télécharger
 Processus Invasion Biologique (PDF – 190 ko)  Temps de latence (PDF – 21.2 ko)