rss F
Accueil du site > Evènements > dans le monde > conférence de l’UICN : ‘Espèces exotiques envahissantes : la dimension (...)

26 novembre 2013 imprimer imprimer ]

conférence de l’UICN : ‘Espèces exotiques envahissantes : la dimension urbaine’

Genève (Suisse), le 5 septembre 2013

Suite à la publication récente d’une compilation d’études de cas sur les Espèces exotiques envahissantes (EEE) dans les zones urbaines, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a tenu une conférence au cours de laquelle certains de ces cas ont été présentés et discutés. Comme les zones métropolitaines sont particulièrement vulnérables aux EEE et servent de filières d’entrée, le principal objectif de cet événement était d’analyser la question des EEE dans le cadre urbain pour comprendre les problèmes auxquels font face les villes et présenter des solutions.

La compilation présente les études de cas suivantes  :
- La gestion du Solidage géant (Solidago gigantea - Asteraceae) dans la zone du grand Vienne ;
- Le crapaud buffle américain en Flandre ;
- L’oie du Canada dans les zones urbaines de Flandre ;
- Plantes invasives et prévention dans le secteur horticole en Belgique ;
- Diversité et distribution des plantes exotiques envahissantes dans le Parc de Maksimir en Croatie ;
- La tortue de Floride dans le Parc de Maksimir en Croatie ;
- Les jardins privés urbains et la propagation des espèces végétales envahissantes en République tchèque ;
- Le suivi de la Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum - Apiaceae) dans la municipalité de Keila en Estonie ;
- Installation du lapin sauvage dansla ville d’Helsinki ;
- La propagation du raton laveur américain à Berlin ;
- Invasion de Lagocephalus Sceleratus, poisson "Ballon à bande argentée", à Rhodes, Grèce ;
- La gestion des plantes exotiques envahissantes dans les habitats aquatiques et les ripisylves dans la zone urbaine de Dublin ;
- La lutte contre la griffe de soricère (Carpobrotus edulis, Aizoaceae) à Dublin, Irlande ;
- Invasion de méduses dans les eaux littorales d’Israël ;
- Eradication de l’écureuil gris américain (Sciurus vulgaris) du parc urbain Nervi de Genève ;
- l’écureuil gris à Perugia, Italie ;
- L’écureuil à ventre roux dans la ville de Weert, Hollande ;
- L’élimination des plantes exotiques envahissantes à Vila Nova de Gaia au Portugal : Carpobrotus edulis, Cortaderia selloana (Poaceae), Crocosmia x croscosmiiflora et C. aurea x C. pottsii (Iridaceae) et Tradescantia fluminensis (Commelinaceae) ;
- Lutte contre l’ambroisie (Ambrosia artemisiifolia, Asteraceae) et autres espèces invasives à Genève, Suisse ;
- Initiative contre les espèces invasives à Londres ;
- Contrôle de la perruche moine à Londres ;
- La lutte contre Fallopia japonica (Polygonaceae, Liste OEPP des PEE) dans la ville et le comté de Swansea au Royaume-Uni, et à Genève en Suisse ;
- un vert plat néo-zélandais (Arthurdendyus triangulatu) en Ecosse ;
- le corbeau familier (Corvus spendes), une espèce invasive qui se dirige vers les villes d’Europe ;
- La renouée du Japon et autres renouées invasives ((Fallopia spp.) en Europe.

Les discussions tenues pendant la conférence ont permis l’élaboration de recommandations qui traitent des outils volontaires et réglementaires pour combattre les EEE, des stratégies de communication pour les EEE ainsi que des actions de financement sur les EEE.

(Source : lettre N°9 de l’OEPP)

Voir en ligne : Milieux urbains et Invasions biologiques : Qu’est-ce que les villes peuvent faire ?


Documents à télécharger
 IUCN_EEE_City_2013 (PDF – 2.3 Mo)