rss F
Accueil du site > Dossiers Thématiques > Horticulture > Démarche Aménagements Urbains et Plantes indigènes (DAUPI) à La (...)

18 janvier 2017 imprimer imprimer ]

Démarche Aménagements Urbains et Plantes indigènes (DAUPI) à La Réunion

Dans la continuité de la « Liste Verte » d’espèces indigènes mise en place dès 1997 par le Conseil Régional, une nouvelle démarche intitulée « Démarche Aménagements Urbains et Plantes Indigènes » (DAUPI) a été mise en œuvre à l’initiative de la DEAL afin de promouvoir l’utilisation des espèces végétales indigènes dans les projets d’aménagement urbain.
Il convient de préciser que cette démarche est destinée uniquement aux espaces urbains et péri-urbains et ne concerne pas la restauration de milieux naturels.

Dans un objectif de démarche participative, un groupe d’experts constitué de botanistes, de pépiniéristes, d’horticulteurs, de paysagistes d’aménageurs, d’urbanistes et de représentants de collectivités, a été mis en place en 2013 afin d’identifier, dans un premier temps, les espèces indigènes pouvant être proposées dans les projets d’aménagements urbains.
Ce groupe a analysé plus de 200 espèces indigènes en tenant compte d’une part de la valeur d’usage de l’espèce par rapport aux aménagements (intérêts horticole et paysager) et d’autre part de l’état des connaissances concernant la maîtrise culturale pour la production de plants en pépinières (connaissance des itinéraires techniques de production) et la disponibilité de semences en dehors du milieu naturel (existence de semenciers cultivés, arboreta).

Depuis, le projet DAUPI s’est développé et une plateforme-web dédiée a été ouverte au public et aux professionnels. Cette plateforme met à disposition des fiches descriptives de toutes les espèces indigènes conseillées et permet aux professionnels de l’aménagement paysager urbain qui ont adhérer à la démarche de constituer leur palette végétale en fonction de leurs critères de choix et de la localisation de leur projet (selon un zonage comprenant 11 zones de végétation et 6 morphologies du littoral). Cette plateforme propose également des espèces alternatives aux espèces exotiques connues pour être envahissantes à La Réunion ou ailleurs dans le monde.

Lien vers cette plateforme DAUPI : http://daupi.cbnm.org/index.php/fr/

Pour plus d’information sur le projet initial DAUPI : http://www.especesinvasives.re/acti...

Mise à jour de cette page : janvier 2017