rss F

Horticulture

 imprimer imprimer ]

Code de conduite européen sur les espèces exotiques envahissantes et les jardins botaniques

Code de conduite européen pour les jardins botaniques - Conseil de l’Europe, 2013 Un Code de conduite européen sur les espèces exotiques envahissantes à l’intention des jardins botaniques a été publié par la Convention de Berne. Ce Code de conduite est destiné au personnel des jardins botaniques. Ce Code souligne le rôle particulier des jardins botaniques dans l’introduction de milliers d’espèces végétales venant du monde entier. Des exemples d’espèces envahissantes dont on sait qu’elles ont été introduites par les jardins botaniques européens comprennent Elodea canadensis (Hydrocharitaceae), Senecio squalidus (Asteraceae), Heracleum mantegazzianum (Apiaceae) et Oxalis pes-caprae (Oxalidaceae). Le Code donne les recommandations suivantes dans les sections suivantes : 1. Sensibilisation Veiller à ce (...)
lire la suite


Code de conduite sur l’Horticulture et les EEE

Code de conduite sur l’Horticulture et les EEE - Conseil de l’Europe, 2009. La lutte contre les espèces envahissantes est une course contre la montre. Elle nécessite d’agir vite, mais aussi de bien mesurer l’impact futur des actions entreprises, le risque majeur étant d’aboutir à une situation pire que la situation de départ.... Pour ce faire, il est indispensable de respecter les "bonnes pratiques" en matière de : choix d’une méthode de lutte adaptée (pas de broyage / fauchage / débroussaillage si la plante se multiplie par reproduction végétative) gestion des déchets verts (pas d’export trop loin du terrain pour limiter les risques de contamination / destruction effective des propagules) transport de terre (nettoyage des engins divers si on passe d’une zone contaminée à une zone non-contaminée / (...)
lire la suite


Démarche Aménagements Urbains et Plantes indigènes (DAUPI) à La Réunion

Dans la continuité de la « Liste Verte » d’espèces indigènes mise en place dès 1997 par le Conseil Régional, une nouvelle démarche intitulée « Démarche Aménagements Urbains et Plantes Indigènes » (DAUPI) a été mise en œuvre à l’initiative de la DEAL afin de promouvoir l’utilisation des espèces végétales indigènes dans les projets d’aménagement urbain. Il convient de préciser que cette démarche est destinée uniquement aux espaces urbains et péri-urbains et ne concerne pas la restauration de milieux naturels. Dans un objectif de démarche participative, un groupe d’experts constitué de botanistes, de pépiniéristes, d’horticulteurs, de paysagistes d’aménageurs, d’urbanistes et de représentants de collectivités, a été mis en place en 2013 afin d’identifier, dans un premier temps, les espèces indigènes pouvant être proposées (...)
lire la suite