rss F
Accueil du site > Actions de gestion > Actions mises en oeuvre > Action de lutte précoce contre l’Emyde de Chine - décembre 2013

27 mai 2014 imprimer imprimer ]

Action de lutte précoce contre l’Emyde de Chine - décembre 2013

L’Emyde de Chine (Mauremys sinensis) est une tortue d’origine asiatique de la famille des Geoemydidae. Elle est sédentaire, omnivore et quasi exclusivement aquatique. À La Réunion, elle est commercialisée à un prix relativement bas (10-29 €). En 2003, elle est observée pour la première fois dans les milieux naturels de l’île, au niveau de la Rivière des Galets (Commune de la Possession et de Saint-Paul). En Juillet-Aout 2013, 13 individus juvéniles issus d’une reproduction in natura ont été observés et prélevés dans cette même rivière. Afin d’éviter une implantation durable de cette tortue sur l’île, et de réduire ainsi les risques potentiels pour la biodiversité locale, des actions de lutte précoce ont été mises en œuvre dans le cadre du réseau de surveillance du GEIR. Notre équipe (1-6 pers.) a recherché cette espèce dans la rivière sur environ 13 km de linéaire : prospections visuelles, fouilles manuelles et piégeages. Nous avons également récolté des témoignages sur le terrain. Ces travaux n’ont pas permis d’observer, ni de capturer d’autres spécimens. Il est probable que certains individus soient passés inaperçus, ou qu’ils aient déjà été prélevés. La plupart des personnes interrogées n’avaient pas connaissance de l’existence de tortues dans la rivière. Ces différents éléments nous permettent d’affirmer que la Rivière des Galets n’est pas « envahie » par cette tortue exotique. Toutefois, l’Emyde de Chine est la première tortue aquatique pour laquelle des indices de reproduction ont été découverts dans la nature à La Réunion. De par son écologie et sa reproduction naturelle, dans les années à venir cette tortue pourrait s’implanter de façon durable sur notre île.