rss F
Accueil du site > Actions de gestion > Actions mises en oeuvre

Actions mises en oeuvre

 imprimer imprimer ]

Lutte contre le Bulbul orphée ou Merle de Maurice

Le Bulbul orphée, appellé aussi Merle de Maurice (Pycnonotus jocosus, famille des Pycnonotidés), espèce originaire de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est, a été introduit depuis Maurice à La Réunion en tant qu’oiseau de cage en 1972 (Barré & al., 1996). Elle est depuis devenue extrêmement envahissante (Soubeyrann & al. (coord.), 2011). L’espèce ne présente pas de dimorphisme sexuel. Le plumage de la tête, de la nuque et du dos est de couleur noire. La tête est surmontée d’une huppe dressée noire. Les joues sont tachetées de rouge et de blanc. Les parties ventrales sont blanches et le plumage des sous-caudales rouges (Barré & al., 1996 ; Probst, 2002). L’espèce fréquente toutes sortes de milieux. Elle est commune sur toute l’île, dans les jardins, les vergers, les milieux anthropisés (Barré & al., (...)
lire la suite


Action de lutte précoce contre l’Emyde de Chine - décembre 2013

L’Emyde de Chine (Mauremys sinensis) est une tortue d’origine asiatique de la famille des Geoemydidae. Elle est sédentaire, omnivore et quasi exclusivement aquatique. À La Réunion, elle est commercialisée à un prix relativement bas (10-29 €). En 2003, elle est observée pour la première fois dans les milieux naturels de l’île, au niveau de la Rivière des Galets (Commune de la Possession et de Saint-Paul). En Juillet-Aout 2013, 13 individus juvéniles issus d’une reproduction in natura ont été observés et prélevés dans cette même rivière. Afin d’éviter une implantation durable de cette tortue sur l’île, et de réduire ainsi les risques potentiels pour la biodiversité locale, des actions de lutte précoce ont été mises en œuvre dans le cadre du réseau de surveillance du GEIR. Notre équipe (1-6 pers.) a recherché (...)
lire la suite


Plan Régional de Lutte contre le grand Gecko vert de Madagascar

Le grand gecko vert de Madagascar, Phelsuma grandis, a été introduit dans les milieux naturels de La Réunion au milieu des années 1990. Considérée comme une espèce invasive, depuis 2012 son introduction sur l’île est interdite (A.P. n°12-920) et sa destruction administrative est autorisée (A.P. n°12-921). Phelsuma grandis est un grand gecko diurne, arboricole et territorial envers ses congénères, mais aussi envers les autres espèces du genre Phelsuma. Sa reproduction peut être prolifique (jusqu’à 40 œufs/an en captivité) et son régime alimentaire est assez opportuniste : insectivore, nectarivore et frugivore, il peut aussi consommer de petits vertébrés. À La Réunion, il est actuellement connu dans des milieux naturels dégradés (vergers, savanes, boisements secondaires…) et urbanisés (jardins, parcs…). Ce (...)
lire la suite